keyvisual



Accueil
Standard
Nationale d'Elevage
Palmarès travail
Manifestations
Calendrier épreuves
Archives
Divers
Liens



  L'EPAGNEUL PICARD

  

 

 

Historique

Epagneul léger ou Picard, ou Ardennais.

Nous avons connu, dans l'Aisne, à Bellevue, près de Daubenton, chez Monsieur Lamy, une autre famille d'Epagneul Français très purs conservés dans la famille depuis trente ans et améliorés, par la sélection seule, sous le rapport de l'activité de la quête et de l'endurance au travail.

Ces chiens, que leurs propriétaires gardaient pour leur usage personnel et n'en faisaient point commerce, étaient absolument remarquables: ils avaient le nez sûr, l'arrêt majestueux et inébranlable, la quête rapide sans être folle comme celle des chiens anglais.

Leur endurance était incroyable, car, avec son chien DO II, par exemple, Monsieur Lamy chassait tous les jours, le premier mois de la chasse, pendant dix heures en moyenne, et jamais ce chien n'a été déssolé ou rendu de fatigue.

L'oreille de ces chiens, quoique d'une bonne longueur, est peut-être moins longue que celle de l'Epagneul français d'il y a quatre vingt ans et plantée un peu plus haut; la queue légèrement courbée comme celle du vieil Epagneul est un peu plus longue mais sans difformité.

Le poil gris brun, est long et relativement rude comme le vieil Epagneul.

La têt est belle et énergique.

La truffe est brune.

Les ongles noirs.

L'ossature puissante.

La généalogie de ces chiens est parfaitement conservée; cette famille avait pour principaux représentants, en 1857-58: Bellot,à l'aïeul de Monsieur Lamy, et Léda à son oncle.

Ces chiens ne sont pas des chiens d'exposition, nous écrivait leur trop modeste propriétaire, mais ce sont de bons, bons chiens qui font nos délices dans le pays ou le gibier est farouche et peu abondant.

 

extrait du livre "le chien et ses races" de Pierre MEGNIN 1898

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Top
rroulleau@wanadoo.fr